Les compagnons : être scouts entre 17 et 21 ans.

Etre compagnon c'est répondre à l'appel des autres compagnons à prendre la route. une route qui se décompose en trois temps, ce qui signifie en trois années. 

Le passage chez les compagnons est différent des autres changements d'unité. Al'issue des Pionniers-Caravelles, chaque jeune exprime son choix de prendre la route avec d'autres compagnons avec lesquels il va faire équipe. Constituer une équipe compagnon peut se faire de différentes manières, qu'ils se connaissent depuis leurs premiers pas dans le scoutisme, ou que la rencontre se fasse à l'arrivée dans la branche Compagnons. Une chose est certaine, il faut prendre le temps nécessaire pour se découvrir (ou se redécouvrir) et créer les fondations solides de l'équipe. Cela se passe au cours de la première année.

Le second temps (la deuxième année) propose aux compagnons de devenir "Scouts du Monde". Cette démarche prend la forme d'un programme qui comporte 6 étapes et qui invite les compagnons à explorer les principaux défis du monde actuel. Chaque équipe peut s'engager dans un des 3 objectifs principaux :

  • Développement
  • Paix et Droits de l'Homme
  • Environnement

L'action des équipes se traduit sous la forme d'un expériment long. Il s'agit d'une action de solidarité vécue en France ou à l'étranger.

La première phase du 3ème Temps correspond à la relecture de l’expériment long du 2ème Temps. Elle amène les compagnons à témoigner de leur expérience de l’échange interculturel.

Par la suite, l’accompagnateur proposera individuellement à chaque membre de l’équipe d’échanger sur ce qu’il veut être. Le compagnon entrera dans la phase de transition de l’équipe à l’individu. Il est invité à vivre un projet personnel à titre individuel. Ce projet prend la forme d'un engagement dans une structure associative. De quelques heures à quelques semaines au sein des Scouts et Guides de France ou de toute autre association. Ce pourra être l'occasion de pérenniser son projet compagnon.

Après ces années passées ensemble, chacun a pris sa place dans l’équipe pour mieux découvrir qui il était. Individuellement, les compagnons ont réalisé que chacune et chacun d’eux avaient des aspirations différentes pour leur avenir. Ils sont envoyés à s’engager comme citoyens actifs, utiles, heureux et artisans de Paix. Ils sont devenus adultes, et les accompagnateurs sont là pour leur dire au revoir. C’est le moment de l’Envoi.